Les grands principes d'une mobilité

Quand ?

Un étudiant de l'ESM Bourgogne-Franche-Comté peut partir en mobilité internationale à partir de la deuxième année d’études.

Combien de temps ?

La durée de la mobilité est fonction du projet de l’étudiant. Le moment dans le cursus et la durée du séjour sont décidés en accord entre l’étudiant et la direction des études. Le professeur de la spécialité est consulté dans la prise de décision. En général, les durées sont d'un ou deux semestres.

L’étudiant peut partir au minimum 3 mois et au maximum 12 mois. L’étudiant a droit à plusieurs mobilités durant sa scolarité, la durée cumulée des mobilités ne devant pas excéder 12 mois. Le séjour doit se dérouler au cours de l’année universitaire entre le 1er juillet de l'année N et le 30 septembre de l’année N+1. Il doit se terminer au plus tard à la fin de sa dernière année d'étude à l'ESM.

Où ?

Les pays participants au programme Erasmus+ sont les 27 membres de l’Union européenne, ainsi que la Turquie et la Croatie. (Les mobilités d'études vers des établissements suisses sont également envisageables selon des modalités spécifiques établies par la Confédération helvétique elle-même.) Les mobilités Erasmus+ peuvent avoir lieu dans les établissements d’enseignement supérieur artistique de ces pays avec lesquels l'ESM a signé un accord bilatéral.

Qui ?

La mobilité internationale des étudiants est fortement encouragée et concerne tous les étudiants en formation initiale.
Néanmoins, la demande de mobilité ne pourra pas toujours être satisfaite par l'ESM. Les critères de report ou rejet éventuels de la demande sont pédagogiques et liés à la pertinence de la mobilité au regard du projet de l'étudiant et de sa situation dans le cursus (notamment par rapport aux projets artistiques déjà engagés et aux enseignements liés à la formation au diplôme d'Etat de professeur de musique).
Les souhaits des étudiants ne peuvent pas non plus toujours être satisfaits par les établissements d’accueil sollicités, même si le niveau démontré est reconnu comme suffisant. Il est donc conseillé aux étudiants de faire plusieurs demandes (plusieurs professeurs et/ou plusieurs établissements).

Le contrat d'étude

Le séjour dans l’établissement d’accueil a une valeur équivalente à la portion de cursus dans l’établissement d’origine. Il ne vient pas en plus de la durée normale du cursus d’origine. Eventuellement toutefois, certains cours spécifiques pourraient être reportés après le séjour ou anticipés avant le départ. La validation du séjour se fait grâce aux crédits ECTS (1 semestre d'études = 30 ECTS). Elle est formalisée à travers un contrat d'études, le "learning agreement", établi entre les deux établissements (ESM Bourgogne-Franche-Comté et établissement d'accueil) et l'étudiant.

Le financement

En 2016/2017, l’étudiant qui part en mobilité dans le cadre d’Erasmus+ se voit attribuer une bourse Erasmus+ de l'Union Européenne d'un montant de 182 € (vers les pays des groupes 2 et 3) ou de 232 € (vers les pays du groupe 1) par mois pour la durée totale de son séjour. Ces aides à la mobilité sont gérées par l'ESM Bourgogne-Franche-Comté (demandes, gestion des versements, etc.) Pour les étudiants en situation de handicap, des financements spécifiques complémentaires sont susceptibles de s'ajouter à la bourse, en fonction du handicap et des besoins particuliers correspondants.

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté accorde aussi des bourses à la mobilité internationale d’études. Ces bourses sont cumulables avec les bourses Erasmus+. Elles sont accordées sur critères sociaux. La demande doit être faite par l'étudiant auprès du Conseil régional à titre individuel. L'ESM n’intervient pas dans la gestion de ces bourses.

Plus d’informations sur le site du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

L'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) octroie aussi des bourses, dans certains cas, pour les étudiants à destination de l'Allemagne. Elles sont également cumulables avec les bourses Erasmus+. Ces bourses ne peuvent concerner qu'un étudiant par an. Le choix de l'étudiant est fait par l'ESM, en fonction de l'ensemble des mobilités prévues, et selon des critères sociaux et de réussite des études.

Par ailleurs, l’étudiant Erasmus est dispensé du paiement de frais de scolarité dans l’établissement d’accueil. Ces droits continuent toutefois à être perçus par l’établissement d’origine (l'ESM Bourgogne-Franche-Comté).


Néanmoins, le paiement de droits d’un faible montant peut être demandé pour couvrir les coûts d’assurance, d’adhésion à des syndicats d’étudiants et d’utilisation de matériels divers tels que les photocopies, etc., sur la même base que ceux des étudiants locaux.